top of page

Retrouvons le sommeil avec la réflexologie

Bien dormir est essentiel afin de maintenir une bonne santé physique et mentale.


Pourtant, en raison du stress ou de notre rythme de vie, il est parfois ardu de trouver le sommeil.


Si comme près de la moitié des Français, vous éprouvez des difficultés à vous endormir ou à vous rendormir, voici quelques conseils qui vous aideront à tomber dans les bras de Morphée.


Un sommeil de qualité avec la réflexologie plantaire et palmaire


Les troubles du sommeil sont divers. Il peut en effet s’agir de :

  • Difficultés d'endormissement,

  • Réveils nocturnes,

  • Réveils à une certaine heure de la nuit et, en général, presque toujours la même,

  • Réveils précoces avec impossibilité à se rendormir,

  • Insomnies,

  • Cauchemars.

La séance de réflexologie débutera naturellement par un entretien car, s'il reste difficile de définir la ou les causes réelles d’un sommeil perturbé, certains facteurs prédominent chez les personnes concernées: stress, surmenage, peurs, anxiété, troubles hormonaux, troubles digestifs ou urinaires, horaires décalés...

Grâce à cet entretien, le/la réflexologue pourra définir une séance adaptée et travailler des zones réflexes spécifiques, en fonction de la nature de vos troubles.


En complément: l’auto-réflexologie des mains


Que ce soit en cas de difficultés d’endormissement ou de réveils nocturnes, plutôt que de vous retourner dans votre lit en cogitant, faites une petite séance d’auto-réflexologie palmaire.


Calme, détente et esprit désencombré seront au rendez-vous.


Je vous propose régulièrement des ateliers collectifs afin de vous initier à l'auto-réflexologie des mains, pour que vous puissiez refaire, chez vous, une séance d'une quinzaine de minutes, quand le besoin s'en fait ressentir. Si vous le souhaitez, un atelier individuel est possible sur simple demande.


Et pour être sûr.e de ne rien oublier et reproduire les gestes appris à la maison, un livret récapitulatif vous est remis lors de l’atelier.


Le sommeil, ça se prépare dès la journée


La réflexologie ne fera cependant pas tout! De vos nuits dépendent vos jours, et inversement :


1. Une alimentation équilibrée:

Au cours des 6 à 8 heures qui précèdent le coucher, veillez à ne pas consommer d'excitants tels que café, thé, vitamine C, soda.

Privilégiez en outre un dîner léger en évitant l’alcool.


2. Une activité adaptée:

Si l'activité physique a un effet bénéfique sur le sommeil, il faut cependant adapter son niveau d'intensité et ses horaires, car une activité trop stimulante pratiquée après 18h/19h n'aura pas l'effet escompté et risque, bien au contraire, de vous tenir éveillé.e.

De même, prévoyez au moins 90 minutes entre la fin de votre journée de travail et le moment où vous allez au lit.

Et surtout dites au revoir à la lumière bleue suffisamment tôt. Et oui, il va falloir délaisser votre portable ou votre tablette au moins une heure avant le coucher!


Le petit plus : Créez votre rituel du soir. Pour ma part, c’est un massage des pieds et des mains avec un lait hydratant, parfois additionné d’une ou deux gouttes d’huile essentielle choisie selon l’humeur du moment.


3. Un rythme à respecter:

Le soir venu, soyez attentifs aux signes annonciateurs : que vous soyez devant la télé ou en train de bouquiner, si vous n’arrivez plus à suivre ou que vos paupières s’alourdissent, c’est qu’il est temps de dormir. C’est-à-dire au lit et lumière éteinte! Car si à ce moment-là, vous devez encore ne serait-ce que vous brosser les dents, vous allez rater le créneau…


Trouvez votre rythme : pendant quelques jours, essayez de voir à quelle heure ces signaux se font ressentir. C’est en général toujours à peu près la même heure. Puis faites en sorte d’être prêt.e à dormir à cette heure-là.


4. Une chambre calme et accueillante:

La chambre ne doit servir qu'à dormir: pas de télévision, ni d'ordinateur, et pensez à éteindre votre téléphone portable avant de vous coucher.

Une température ni trop élevée ni trop basse, ainsi qu’une literie confortable, peuvent également faire la différence entre une nuit de sommeil réparateur et une nuit agitée.

Enfin, l'obscurité doit y être totale. En effet, dormir dans le noir est un moyen naturel de réguler notre horloge biologique.


Evitez la pollution lumineuse : si nécessaire, utilisez un masque pour les yeux.



Pour aller plus loin : Dormir, à quoi ça sert et quels sont les risques d’un manque de sommeil?


Le sommeil est nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme puisqu’il va permettre de:

  • se mettre au repos afin de reconstituer les réserves énergétiques,

  • synthétiser certaines hormones, notamment l'hormone de croissance,

  • réguler les fonctions métaboliques,

  • éliminer les toxines,

  • stimuler les systèmes de défense immunitaire,

  • réguler l'humeur,

  • maintenir les mécanismes de mémorisation et d'apprentissage,

  • favoriser une bonne performance physique et intellectuelle.

Les répercutions d'un manque de sommeil sont, à court terme, de la fatigue et de l'irritation en journée, une mauvaise concentration et une réaction plus lente aux facteurs externes.


Sur le long terme, les conséquences peuvent être néfastes: dégradation du métabolisme glucidique, dérèglement de la production de certaines hormones, dégradation de l'humeur, aggravation de la plupart des maladies chroniques...


Vous voulez renouer avec le sommeil ? Parlons-en!



Le réflexologue ne pose aucun diagnostic médical et n’intervient dans aucune décision thérapeutique. Il oriente vers le corps médical pour toute situation d’urgence.

Conformément à la loi, la pratique de la réflexologie ne peut être en aucun cas assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, mais à une technique de bien être par la relaxation physique et la détente libératrice de stress. (Loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996.)


© Isabelle Pionin Réflexologie

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page