La réflexologie au service de l'entreprise

Alors que le retour sur site des télétravailleurs se poursuit depuis l’été, un sondage* révèle les nouvelles attentes des salariés français.


Les attentes des salariés en 2021


Le stress et les troubles musculosquelettiques ne sont pas une fatalité !


Au niveau européen, le stress serait à l’origine de 50 à 60 % de l’ensemble des journées de travail perdues (Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 1999).


Si la mise en œuvre d’une politique de bien-être ne peut se limiter à offrir des séances de réflexologie au sein de l’entreprise, cette discipline demeure néanmoins une solution efficace dans la gestion du stress et l’amélioration des conditions de travail.


Ses bénéfices sont doubles :

Pour le salarié :

  • Une meilleure qualité du travail, une meilleure concentration,

  • Apaise le stress, l’anxiété et les troubles du sommeil,

  • Aide à soulager les troubles musculosquelettiques,

  • Aide à retrouver vitalité et énergie en cas de fatigue chronique ou saisonnière.

Pour l’employeur :

  • Ambiance plus détendue,

  • Diminution de l’absentéisme,

  • Contribue à apporter un plus à l’image de l’entreprise (prévention de la santé et du bien-être au travail, de l’épuisement professionnel).


En pratique


Pour créer un espace bien-être dans votre entreprise, une petite pièce au calme suffit, pouvant accueillir mon matériel : un fauteuil relax et un tabouret. Les interventions étant ponctuelles, votre local n'est pas bloqué en dehors de mes interventions.


Quel est le coût ?


Lors d’intervention en entreprise, je vous propose, généralement, des séances de 30 minutes par personne.


Selon vos attentes, nous établirons ensemble les modalités et le coût de mon intervention : Une journée découverte, à la pause déjeuner ou un après-midi par mois, …


N'hésitez pas à me contacter au 06 41 17 02 91 ou par e-mail.


La réflexologie ne remplace pas un traitement médical.


* enquête réalisée en mars 2021 par JLL, conseiller en immobilier d’entreprise, auprès de 3 300 travailleurs de bureau à travers le monde, dont 300 en France.



14 vues0 commentaire