Qu'est-ce que vous voyez?

Cette question, je l'entends parfois, ou sa variante "Alors, qu'est-ce que j'ai?"


La réponse à ces questions sera invariablement la même: je ne sais pas!


En réflexologie plantaire ou palmaire, on ne pose, en effet, aucun diagnostic. Si une zone que je travaille est sensible ou si elle présente une texture différente, cela ne signifie pas que vous avez un problème de santé ou que vous souffrez d'une éventuelle pathologie. Seul un médecin est en capacité d'émettre un diagnostic et de vous proposer un traitement adapté.


La réflexologie, qui consiste en une stimulation des zones dites réflexes afin de rétablir l’équilibre dans les parties du corps correspondantes, est une méthode d’accompagnement et de prévention à la santé. Elle ne se substitue, en aucun cas, à un traitement médical.


Néanmoins, si vous me demandez à quelle partie du corps correspond une zone sensible, je répondrai volontiers... en insistant sur le fait que ce n'est pas signe d'un quelconque problème.


Le réflexologue ne pose aucun diagnostic médical et n’intervient dans aucune décision thérapeutique. Il oriente vers le corps médical pour toute situation d’urgence.

Conformément à la loi, la pratique de la réflexologie ne peut être en aucun cas assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, mais à une technique de bien être par la relaxation physique et la détente libératrice de stress. (Loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996.)


41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout