Sport et froid: intégrez la réflexologie à votre pratique sportive

En ce moment, vous auriez plutôt envie de cocooner devant votre série préférée. Et pourtant, la baisse des températures ne doit pas être un frein à la poursuite de votre activité sportive. Bien au contraire! Si vous me lisez régulièrement, vous savez qu'en cette période de l'année où l'on est plus sujet aux baisses de moral, il est indispensable de bouger et de s'aérer.


Néanmoins, le sport par temps froid est plus exigeant pour l’organisme : les articulations sont davantage sollicitées et les muscles plus vulnérables aux blessures. En outre, le corps doit lutter pour maintenir sa température en activant un certain nombre de mécanismes. Ce travail a pour conséquence une augmentation du rythme cardiaque : le cœur est encore plus sollicité pour répondre aux besoins de l'organisme.


Certaines précautions s’imposent donc.


Avant toute chose, veillez à bien vous équiper: il n'y a, en effet, pas de mauvais temps, il n'y a que de mauvais équipements! Privilégiez le système multicouche avec des vêtements isolants (pour vous maintenir au chaud) mais respirants (qui vous éviteront de vous refroidir à cause de la transpiration). Un bonnet, ou un bandeau, est également indispensable car c'est environ 30% de la chaleur corporelle qui s’échappe par la tête. Protégez, en outre, les extrémités en portant des gants et des chaussettes adaptées.


Outre le choix de la tenue, un soin particulier doit être apporté à l’échauffement et à l’hydratation. Il vous faut faire monter les muscles en température progressivement afin d'éviter les risques de blessures. Ainsi, plus il fait froid, plus il faut allonger votre temps d'échauffement. Et pensez à bien vous hydrater: en hiver, la sensation de soif est moins importante qu'en été, mais avec l'effort, nous transpirons tout autant.


Au même titre que l’échauffement, la récupération est, plus que jamais, indispensable afin que le corps puisse se restructurer.


En intégrant la réflexologie plantaire à votre pratique sportive, vous vous accorderez une phase de récupération tout en douceur : les tensions musculaires seront dénouées et les tensions articulaires soulagées afin de prévenir l’apparition d’éventuelles douleurs post-effort.


La réflexologie participera également à l’élimination plus rapide des déchets générés par la pratique sportive en favorisant le drainage des émonctoires (poumons, foie, reins) et en favorisant la circulation sanguine et lymphatique.


Enfin, un travail sur le système nerveux permettra de réduire les tensions nerveuses et, en favorisant la relaxation après l’effort, contribuera à la récupération mentale.



14 vues0 commentaire